califanny

19 novembre 2004

Une journée pleine à ne rien faire d'intéressanr

c'est le lot de plein de journées de ma vie. Lever 5h30, le train à 6h57 (cause de gréve) mais j'ai besoin d'une bonne heure pour me préparer, je suis une lente, mon esprit gamberge beaucoup sur la vie sur les gens qui me déçoivent beaucoup même si jattends pas grand chose et je suis bien récompensée

question vitale ce matin; est ce que je fais bosser ou je reste pour avancer mon week end

pas gtand chose ne m'attend au bureau, un assistant à faire signer qui ne viendra pas. Des collègues avec qui je ne partage pas grand chose, même pas le café, depuis que la cafetière, à la suite d'un problème de cigarettes est aprtie avec la photocopieuse dans concertaiton, à la majorité de trois collègues sur 14, vive la démocratie

finalement après le petit déjeuner, je décide d'allumer la télé, l'ordi, de lire mes mels même ceux du bureau, d'écrire à un de mes collègues que je prend la journée (vive l'administration) certes je gaspille une journée

je regarde le téléfilm de lundi que j'avais enregistré et "Amor Gloire et Beauté" un feuilleton qui dure au moins depuis 15 ans et dont je suis parfois les événements, on ,'est jamais perdue même après trois mois d'absence

puis, je vais essayer de trouver une boîte pour trimbaler "CALI" chez le véto. La dernière fois dans le sac un epu fermé, il était comme un fauve, au point de l'endormir pour le soigner, mais depuis, problémes rénaux, il fait plus "pipi" c'est un drame familial

je trouve la bôite et je file à la poste, je retire de l'argent , deux paquets et la matinée est finie,

un petit repas, lescture du journal, une vieille habitude de mes années de standardiste dans un commissariat, utilse pour le boulot et occuper le temps entre 8h et 9h0avant le premier client.
Après midi chez le véto, "CALI" est plus calme, un peu dégueulasse, il a fait dans la caisse, la grosse commission

la dernière fois, il avait vomi, c'est chouette les animaux.
Retour maison, 16h00, la glande entre le journal local cette fois, le thé et la brioche (gourmande, je suis et je reste)

au diable les kilos, l'hiver approche, il fat de la graisse pour se réchauffer;

A nouveau, internet, les courriers, pas trop de réponse aux envois de ce matin,

le calendrier 2005 des deixu du stade qui m'a été envoyé, diffusion générale à toutes les filles du carnet

voilà, la soirée commence, lecture, petite soupe, yaourt bifidus et télé

demain est un autre jour

a bientot

 

Posté par califanny à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 novembre 2004

Quand le cinéma français

le veut, l peux faire de bons films et concurrencer le cinéma américain, mais pas dans les mêmes registres.

 Récemment, je viens de voir trois films différents, mais bien joués, interessants et émouvants, que je vous conseille

- le cou de la girage

- un long dimanche de fiançailles

- l'équipier

je n'aime pas les films de violence, de sciences fiction

je préféreles films d'aventure,  sentimentaux, les policiers et les dessins animés. Les walt disney, quelle pureté dans le dessin, dans les histoires et dans les sentiments.
Malgrè mon grand âge, comme je n'allais pas au cinéma enfant, je me rattrappe chaque année à Noel.

Bonne soirée

Posté par califanny à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2004

La vie est belle, avec parfois des chagrins

Ne rien faire, ou rien comme les autres jours lorsque le soleil brille, lorsqu e la vie est calme même si parfois ce sont les compagnons a quatre pattes qui vous créent des soucis

j aime les chats, Fanny est ma pepette. Elle a remplacé Minouche en 1999.
Minouche avait 12 ans lorsque j'ai du me résoudre à la faire s'endormir en doucuer avec l'aide du vétérinaire

Ma vie professionnelle était en train de changer et je me disais que finalement c'était pas plus mal. Je ne pouvais plus rentrer le midi à la maison et elle aurait du vivre dans son apprtement du matin au soir sans me voir et sans visite

et puis, la tatie est partie en maison de retraite, alors ila fallu sans réfléchir héberger Fanny. Minouche était une Isabelle, Fanny est rousse et blanche avec des longs poils et une grande intelligence. C'est une grande bavarde qui depuis quelques mois vit dans une maison avec jardin. Elle profite un peu de la vie, vagabonde sur les toits et les jardins extèrieurs. Elle rencontre d'autres chats, et bien qu'elle soit opérée (c'était mieux en appartement et j'ai pas envie de tuer les bébés) elle a des admirateurs qui s'intéréssent aussi à ses gamelles.
Il y a eu "Taz", le siamois, qui s'isntallait sur le canapé, elle faisiat copain avec lui sans agressivité. Il est vrai qu'il avait lieu aussi persu ses attributs virils.
Et puis, Garçonnet est arrivé l'hiver dernier, sauvage au début, s'installant la nuit sur une chaise de la terrasse, et puis au fur et à mesure s'apprivoisant, avec quelques boites de gourmet. Il s'est installé comme chez lui, venant surtout manger, mais faisant également le beau

un chat européen, tigré, un beau mal bien équipé pour courir les femelles errantes du quartier

Pas copain avec Fanny mais ils avaient réussi à enterrer la hache de guerre. Et puis le mois dernier, agression de ma "pepette" par ce " monstre" Une belle morsure, une visite chez le vétérinaire et Fanny bloquée dans sa maison

adieu la ballade sur les toits, la peur dominant.
Finalement, avec les mauvais jours de l'hiver, pas trop déçue de la savoir moins téméraire, car capable de ne revenir qu'appr-s minuit, sans autorisaiton parentale.
mais comment en vouloir à un si beau matou qui vous frole les jambes et est reconnaissant.
Et puis ce matin, le demi drame

du sang, sur la terrasse, l'animal blessé à la patte, allongé au soleil, le coeur battant

que faire ? Pas question quand même de dépenser des euros chez le véto, c'est le goufre financier en ce moment

et pour le soigner, il est un epu sauvage le bougre.
Et ce soir, il a réussi à partir, j'espère le revoir

la gammelle est prête avec un antibuotique pour le soulager ; Mais reviendra t'il ?
S'il doit souffir et mourir, j'espère ne pas le voir. Mais s'il revient, je continue à lui donner le gite et le couvert

bien sur, il dort dehors dans un carton bien équipé et sur une belle couverture

mais reviendra t'il ?

pas fière de moi, mais que faire ?

ces petites bêtes, on s'y attache mais ce sont des bêtes à chagrin

je vous tiens au courant

 

 

Posté par califanny à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2004

Enfin un long week end

4 jours de repos

pour un fonctinnaire, c'est important

mais je suis debout depuis 6h30, grosse dormeuse mais matinale

j apprends la mort d'ARAFAT, c'est pas très bon pour la paix du monde

avec la Côte d'Ivoire en révolution, la tragédie de l'IRAK, le monde vit sur une poudrière

je ne suis pas très optimiste pour le monde et la paix

Je me pose la question également de ce peuple chinois de plus en plus nombreux, en quête de démocratie mais avec une cultue communiste tellement ancrée

je ne sais pas si c'est la date du 11 novembre , jour de souvenir d'une guerre terrible et d'une telle boucherie

il faut aller voir "Un long Dimanche de Fiançailles, c'est vraiement un beau film"

ce wwek end , j'hésite entre "l'Equipier " et les "fautes d'orthographe"

surement rien à voir entre eux, peut être, irais je voir les deux

bon, je ferme

a demain

Posté par califanny à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2004

Je patine

Week end suivant

je patine encore un peu dans la construction du blog

la semaine dernière, j'en ai ouvert trois avant de comprendre comment reprendre le nouveau

ridicule, car pourtant je suis habituée à l'informatique au bureau, à la maison

surement mon absence de sens artistique

je suis cartésienne, nullement original, sans grand imagination

j'envie et j'admire tous les artistes, peintes, musiciens, acteurs, ecrivains

qui savent rendre belles les choses de la vie, qui savent décrire des émotions, imaginer, créer

ce message est un peu court, car mon heure journalière d'internet se termine

pour ne pas être aliénée, je réduits à deux week end, samedi et dimanche de 7h00 à 8h00

mon côté rigoriste et organisée

mais je reviendrais

 

Posté par califanny à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2004

Première tentative

Bonsoir à tous

J'avais depuis longtemps envie de me lancer dans un "blog" pour écrire mes pensées. J'ai toujours aimé écrire, des lettres lorsque j'étais enfant. Mais le monde a évolué, le téléphone s'est développé au point d'être greffé sur toutes les oreilles dans tous les lieux publics et privés. Plus de lettres dans la boîte du même nom mais des factures et des publicités.

Internet est aussi passé par là avec les oridnateurs et les NTIC, mais le "bolg" existe et j'espère pouvoir écrire souvent.
L'ordi au bureau depuis des années, et l'ordi à la maison le week end.
Je suis une matinale, donc tous les samedis et dimanches entre 7 et 8 heures, avec la télévision allumée pour écouter "thé ou café", une émission intimiste avec enfin une présentatrice, Catherine Ceylac, qui aime ses invités et les interroge avec pudeur et humour. Parfois des sujets sérieux , mais aussi des invités qui donnent de la pêche. A consommer pour les mâtinaux sans modération.

J'essayerais de ne pas faire trop de fautes d'orthographe, car bien que je fasse partie d'un club de Chiffres et des Lettres, mon orthographe est parfois défaillant. Pourtant, j'étais aps trop mauvaise en dictée, mais peut être meilleure en rédaction.

Je vais arrêter pour ce premier jet, jsute pour voir ce que celà donne à la diffusion, mais promis, je reviendrais.
A plus

 

Posté par califanny à 19:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]